Guerschon Yabusele, l’homme fort du moment au Real Madrid

Cela fait un mois que la compétition a repris et le Real Madrid a remporté tous ses matchs, sept au total, dont quatre en Liga Endesa et un en Euroligue. Un homme en est le principal responsable : Guerschon Yabusele. Le Français surfe actuellement sur ses bons JO de Tokyo, pour réaliser un très bon début de saison avec son nouveau club du Real Madrid. Focus.

Pour sa première expérience européenne hors de France, Guerschon Yabusele réalise jusqu’à maintenant un sans-faute. Après seulement sept matchs, l’ailier fort français est déjà en train de s’imposer au Real Madrid, l’un des meilleurs clubs du vieux continent. Avant de se pencher sur son début de saison flamboyant, revenons brièvement sur sa carrière.

Un retour en Europe pour mieux rebondir

Guerschon Yabusele est né à Dreux le 17 décembre 1995, formé à Roanne, il fait ses débuts dans le monde professionnel à 17 ans. Mesurant aujourd’hui 2 mètres 03 pour 118 kilos, il joue au poste d’ailier-fort. Après deux saisons à Roanne, puis une à Rouen en Pro A, Yabusele est drafté en 2016 par les Celtics en 16e position.

Son profil et son potentiel sont intéressants, mais Guerschon ne parvient pas à s’imposer complètement, malgré deux saisons jouées en NBA. Il part en Chine en 2019 puis retourne en France en 2020 pour finir la saison 2019-2020 avec l’ASVEL. À l’issue de celle-ci, il signe pour une année supplémentaire. Ses belles performances en Euroligue ne passent pas inaperçus et cet été, le Real Madrid le fait signer un an de contrat. Quelques semaines après, il dispute les Jeux olympiques et remporte une très belle médaille d’argent, terminant le tournoi avec une moyenne de 6,3 points et 3,7 rebonds. Une belle publicité pour le Real Madrid.

Un début de saison en fanfare

Nous sommes début octobre et nous pouvons d’ores et déjà l’affirmer : Guerschon Yabusele se révèle actuellement être le meilleur joueur du Real Madrid. Il est en dans une très bonne forme et emmène avec lui tout un groupe, qui permet aujourd’hui au Real Madrid de remporter tous ses matchs jusqu’à présent. Anthony Randolph et Trey Thompkins en profitent du coup pour revenir tranquillement à leur meilleur niveau, eux qui reviennent récemment de blessure.

Étant le seul ailier-fort de l’équipe, Yabusele en profite pour s’imposer plus facilement, car il est la meilleure solution pour son coach Pablo Laso. De plus, la saison a commencé avec de nombreux absents et a dû se montrer compétitif de suite. Chose qu’il a su parfaitement faire.

Son apport est principalement physique, mais il sait dominer également dans la raquette étant bon dans la protection de balle. Techniquement, il est adroit à trois points. Doté d’un jeu séduisant, il est agréable à voir jouer. Sa polyvalence est également utile, puisqu’en plus du poste 4, il sait jouer aussi au poste 5.

Présentant une belle personnalité, Guerschon Yabusele commence à rentrer dans le cœur des supporters, une donnée importante dans un club comme le Real Madrid. De plus, son intégration dans le vestiaire s’est très bien déroulée, ce qui aide à mieux performer sur le terrain. Seul bémol – si cela dure ainsi -, son contrat se termine à la fin de la saison.

Le 30 septembre dernier, pour le premier match d’Euroligue de la saison, Yabusele a réalisé un très grand match pour permettre au Real Madrid de s’imposer face au club stambouliote de l’Anadolu Efes. Avec une moyenne de 15 points, 4 rebonds et 4 passes décisives, il a réalisé un match référence. En championnat, c’est tout aussi bien avec 11,3 points, 6,3 rebonds et 1 passe de moyenne.

Si Guerschon Yabusele maintient ses standards, le Real Madrid pourrait bien réaliser une très grande saison 2021-2022.

 

Eliott Lafleur/@eliottlf