Chapitre 4 : Louis Hon, le premier français professionnel du Real Madrid

Comme chaque dernier lundi du mois, retrouvez notre série consacrée aux "Français et le Real Madrid". Après le chapitre 3 sur René Petit, place aujourd'hui au quatrième chapitre autour de Louis Hon.

par | 25/10/2021 | 0 commentaires

Avant Zidane et son célèbre numéro 5, Louis Hon fut le premier français à revêtir ce numéro iconique du Real Madrid. Arrivé au club en 1950, il a été le premier Français à évoluer sous la tunique blanche en tant que professionnel jusqu’en 1953. Il a également joué pendant deux saisons avec son compatriote Jean Luciano (1950-1952).

Né le 14 septembre 1924 à Couches-Les-Mines, Louis Hon Antonín était au départ destiné à faire de l’athlétisme, en raison de ses capacités physiques. En effet, il courait par exemple le 100 mètres en 11,4 secondes. Toutefois, il se tourne vers le football, et après avoir notamment évolué en tant qu’amateur au VGA Saint-Maur, il devient rapidement professionnel en 1946 avec le Stade Français. Il y joue pendant quatres saisons, d’abord en tant qu’attaquant puis au poste de défenseur central, devenant ensuite une référence à son poste en Europe.

33 ans après, un nouveau Français au Real Madrid

Depuis le départ de René Petit en 1917, aucun Français n’avait évolué à la Casa Blanca. Avec l’arrivée de Louis Hon en 1950, le club madrilène se dote d’un défenseur central costaud, vif et maîtrisant parfaitement les aspects tactiques de son poste. Au Real Madrid, Louis Hon dispute 40 matchs sans obtenir le moindre carton, ce qui est très rare pour un défenseur. Dans le cadre de sa dernière saison en 1953-1954 (il quitte le club en décembre 1953), il remporte la troisième Liga du Real Madrid, après celle de 1931-1932 et 1932-1933. À noter, qu’il revient en 1960 au Real Madrid, mais cette fois-ci en tant qu’entraineur de l’équipe réserve durant une saison (alors en deuxième division).

Le dernier joueur français a avoir porté ce fameux numéro 5 fut un certain Raphaël Varane, lui aussi défenseur central. Tout un symbole !

Rendez-vous lundi 29 novembre pour le chapitre 5 consacré à…