Vini Jr., le nouveau top joueur de la Liga

Dimanche soir, à 22h45, un Madridiste, numéro 20 dans le dos, pulvérise la lucarne du gardien sévillan et donne l'avantage au Real Madrid à quelques minutes de la fin du match. Une action de grande classe qui prouve une nouvelle fois qu'il est l'un des grands artisans de la réussite de son équipe, mais surtout, qu'il est désormais l'un des meilleurs joueurs du championnat d'Espagne.

Le Real Madrid a gagné ce dimanche soir, un match hyper important dans la course au titre. Les hommes de Carlo Ancelotti comptent dorénavant quatre points d’avance sur leur rival l’Atlético, grâce à un homme qui a su annihiler le plan de jeu de Lopetegui.

Une victoire primordiale

Karim Benzema et ses coéquipiers ont réussi quelque chose de grand avant-hier soir. Certes, ils n’ont pas brillé durant tout le match, mais ont su gagné, car c’est la marque des grands. Le match contre Séville était le premier d’un enchaînement qui s’annonce très difficile et surtout décisif pour le titre. Gagner, alors que le club de Rafa Mir ne s’est plus imposé au Bernabéu depuis 2008, est un bel accomplissement.

Le plus dur est peut-être à venir, car mercredi soir, le Real Madrid reçoit l’Athletic Club pour le compte de la 9e journée (match en retard), ensuite, les Madridistes se déplacent à San Sebastián, puis le 12 décembre, ils accueillent l’Atlético de Madrid dans un derbi qui s’annonce bouillant.

Cette fin novembre et ce début du mois de décembre risquent de révéler au grand jour les forces et faiblesses de ce Real Madrid. Nous verrons si l’équipe de Carlo Ancelotti a l’étoffe d’un grand champion, capable de prendre de l’avance au championnat et de se montrer dominateur face aux concurrents.

Julen Lopetegui est tombé sur un os

L’os s’appelle Vinícius Jr. et il est arrivé tel un coup de poignard. L’ailier brésilien est venu démolir la construction réfléchie de Julen Lopetegui. Durant tout le match, l’entraîneur espagnol a réussi à cadenasser l’attaque du Real Madrid, encore plus en première mi-temps. Et même si les Andalous n’ont pas réussi à tuer le match – Lucas Ocampos aurait pu si son tir ne s’était pas écrasé sur la transversale à la 30e minute -, leur plan de jeu fonctionnait.

En défense, les hommes de Lopetegui ont très bien défendu, puis surtout, ont très bien utilisé le ballon lorsqu’ils le récupéraient. En attaque, le pressing a bien fonctionné et ils ont réussi à faire vaciller une équipe du Real Madrid, qui sans ballon, n’arrivait pas à déranger leur adversaire dans leur propre moitié de terrain. Cependant, heureusement que la charnière Éder Militão – David Alaba était là, car ils ont sauvé les meubles à plusieurs reprises, sans oublier Thibaut Courtois, qui s’est montré décisif à plusieurs reprises.

Vinícius Jr., un joueur devenu majeur

On se rappelle toutes et tous quel genre de joueur était Vinícius Jr. car il pouvait parfois frustrer. Or, depuis le début de saison, c’est un nouveau joueur qui joue au Real Madrid. Le brésilien a pris en maturité, en confiance, et cela se ressent sur le terrain. Il était annoncé comme un crack à son arrivée en 2018. Aujourd’hui, il confirme les espoirs placés en lui. C’est pour ce genre de match et de but que le Real Madrid a misé sur lui.

Il est incontestablement devenu l’un des meilleurs joueurs de LaLiga. En témoigne son nombre de buts et de passes décisives (9 buts, 3 passes décisives), l’ailier virevoltant est passé d’un joueur maladroit à un joueur létal devant le but.

 

Eliott Lafleur/@eliottlf