Ancelotti : « Nous sommes en très bonne position dans cette dernière ligne droite de la saison »

Ce vendredi 8 avril, l'entraîneur Carlo Ancelotti s'est présenté face à la presse pour donner ses impressions avant la rencontre face au Getafe C.F., la 31ème du championnat.

par | 8/04/2022 | 0 commentaires

La récupération de l’équipe : « C’est toujours en cours, nous n’avons pas complètement récupéré du match contre Chelsea. Demain, nous avons un match très important pour le championnat. »

La progression de Benzema depuis leur première rencontre : « Il a une très longue carrière, il a grandi, il a pris de la personnalité, du leadership. Il a toujours été bon mais maintenant il se distingue plus parce qu’il est plus décisif. C’est plus un leader. »

La possible absence de Mendy : « Il ne s’est pas entraîné avec le groupe car il était encore fatigué, il a fait du travail individuel, dans la piscine. Nous verrons demain pour le match puis pour le match de Ligue des Champions. Quant à Jovic, il a encore des soucis à la cheville. »

Le temps de jeu de Ceballos : « Il n’a pas joué les minutes qu’il méritait. Il est l’un des rares à avoir eu moins que ce qu’il méritait. C’est un joueur très professionnel et très sérieux. Sa situation me rend triste car il est méritant. »

Les rumeurs concernant l’état de l’équipe : « Je n’écoute pas ce que les gens disent, je regarde les données. Tout n’est pas parfait, mais nous pouvons atteindre la fin de la saison en bonne forme. Le travail du département physique a été optimal jusqu’à présent. »

Passer de la Ligue des Champions à LaLiga : « C’est vrai, en laissant de côté l’aspect physique, l’aspect mental est beaucoup plus compliqué. Contre Chelsea, pas besoin d’insister sur l’aspect psychologique, seulement de la tactique, pour ce match contre Getafe, il faut les pousser un peu plus pour les préparer, donner à Getafe l’importance qu’il mérite. »

Benzema au niveau de ses anciens attaquants : « Ce sont des époques différentes, c’est compliqué. Mais Van Basten, si on les compare… Je pense que les deux apprécient cette comparaison, aussi bien Marco que Karim. »

Une note sur sa saison : « Je ne m’en donne pas, j’ai juste la motivation de travailler ici. Je vais attendre la fin de la saison pour voir si nous avons la chance et la qualité pour gagner des titres. »

Ses réussites jusqu’à présent : « Cette équipe a donné ce qu’elle pouvait donner, et elle a tenu ses promesses. Nous sommes en très bonne position dans cette dernière ligne droite de la saison. »

Les hauts et les bas en tant qu’entraîneur du Real Madrid : « J’ai la chance d’avoir beaucoup d’équilibre et de tranquillité. J’ai eu de la chance dans la vie et heureusement que j’ai eu le Covid au bon moment, je me suis isolé à la maison et je n’ai écouté personne ni rien. L’entraîneur ne se distingue que lorsqu’il perd. Quand on est mauvais, c’est seulement la faute de l’entraîneur. Je dois l’accepter, surtout quand on entraîne le Real Madrid, c’est le plus bel endroit du monde. Il faut accepter les critiques, c’est normal. »

La saison prochaine : « À la fin de la saison, le club évaluera mon travail et prendra une décision. Je profite chaque jour de cette ambiance et de ce travail. »

Les adieux de Bale : « Il est prêt à jouer, il veut bien finir dans ce club. Aller au Bernabéu serait mérité et juste. Il a eu des problèmes, il n’a pas joué ces derniers temps mais il est entré dans l’histoire de ce club avec ses buts et ses trophées. »

Le cas Valverde : « C’est le système (4-4-3) qui correspond aux caractéristiques des joueurs que nous avions. À Londres, il a joué de manière plus positionnelle que zonale. Il est difficile de changer la position des trois milieux de terrain, c’est trop important. Vini Jr. aime l’aile et le mettre dans un 4-4-2 signifie lui donner plus de travail défensif. Dans les matchs serrés comme celui de l’autre jour, Valverde peut beaucoup aider. C’était l’une des clés du match contre Chelsea. Nous avons récupéré le ballon et trouvé des les espaces. Tout le monde met en avant Valverde, mais ça a aussi aidé les autres à avoir plus de qualité avec le ballon. »

Les potentielles arrivées de Mbappé et Haaland vis-à-vis de Benzema : « Avec l’âge de Karim et le fait qu’il soit de mieux en mieux… ça ne change rien pour ses coéquipiers. À l’avenir, il sera l’un des joueurs les plus importants du club, sans aucun doute, quel que soit son coéquipier. »