Ballon d’or : pour Vinicius Jr, l’élimination prématurée du Brésil impacte-t-elle ses chances ?

Le Brésil a été éliminé de la Copa America par l'Uruguay, sous les yeux d'un Vinicius Jr. suspendu. De quoi remettre en cause sa marche vers la récompense individuelle suprême ?

Vinicius Jr.

Suspendu lors du quart de finale de Copa America, Vinicius Jr. a assisté, impuissant, à l’élimination de son Brésil par l’Uruguay aux tirs aux buts. Une élimination prématurée suffisante pour entraver ses chances de remporter son premier Ballon d’or ?

Une Copa America difficile

Après une phase de poules compliquée où il n’a pas su tirer sa nation vers la première place du groupe, Vinicius Jr. était suspendu lors du quart de finale. Cette suspension résulte des deux cartons obtenus par le Brésilien pour une conduite anti-sportive contre le Paraguay et une faute grossière sur James Rodríguez contre la Colombie. Ce qui a suffi à faire oublier son doublé contre le Paraguay, qui a tout de même permis au Brésil de sortir de sa poule en seconde position.

Cette suspension stupide et cette compétition continentale terminée sans la moindre prestation convaincante face à une équipe de bon calibre suffisent pour dire que cela va entacher son dossier pour le Ballon d’or. Le plus important reste ce qu’il a su produire en club sur la saison passée et surtout sur l’année 2024, mais lors d’une année d’Euro et de Copa America, cela fait tache.

Une concurrence peu flamboyante

La tache aurait pu être bien plus grande si la concurrence de Vinicius Jr. pour décrocher la plus belle récompense individuelle s’était mieux illustrée. Jude Bellingham, son coéquipier en club, réalise un bon Euro mais a dû mal à éblouir dans le jeu de Southgate. Mbappé, son futur coéquipier, est quant à lui dans le dur avec l’équipe de France où il ne parvient pas à se montrer efficace et tranchant.

D’autres noms qui peuvent rentrer dans cette quête au Ballon d’or ne se sont pas non plus illustrés positivement. Toni Kroos prend sa retraite par la petite porte avec l’Allemagne. Quant à Dani Carvajal, malgré un excellent Euro, il est suspendu en demi-finale face à la France, ce qui l’empêche potentiellement de marquer cet Euro de son empreinte jusqu’au bout. Hors Real Madrid, meilleure équipe d’Europe, les quelques noms que l’on peut sortir ne se sont pas non plus montrés sous leur meilleur jour. De Bruyne, Haaland, Xhaka ou encore Kane semblent trop justes pour différentes raisons, tout comme Messi et Ronaldo.

Une différence déjà faite par Vinicius ?

Si Jude Bellingham était le clair favori au moment de la trêve pour les fêtes de fin d’année, le vent a tourné depuis. Vinicius Jr. a sorti une deuxième partie de saison phénoménale avec le Real Madrid pour glaner trois titres (Supercopa, Liga et Ligue des champions) tout en finissant comme le joueur le plus décisif de son club. Des performances de légende de sa part comme face au Bayern ou dans le Clasico en Supercopa ont marqué les votants.

Difficile de croire que les derniers évènements et cette Copa America ratée vont bouleverser la hiérarchie établie d’août 2023 à juin 2024. Même si un dernier carré légendaire d’un Mbappé ou d’un Bellingham peut relancer un petit peu la course au Ballon d’or menée pour le moment par Vinicius Jr, dont le destin doré semble tout tracé.

 

Guillaume Pomade.