Gabri Veiga, la dernière sensation de LaLiga

Annoncé dans le viseur du Real Madrid, Gabri Veiga, 20 ans, est devenu la dernière convoitise des grands clubs des cinq grands championnats grâce à sa très bonne saison au Celta de Vigo.

Gabri Veiga

Gabriel Veiga Novas ou Gabri Veiga, est la dernière pépite espagnole que tout le monde s’arrache. Manchester City, Arsenal ou encore le Real Madrid, tous veulent attirer celui qui a été élu joueur du mois de février en Liga.

Dans une forme étincelante en ce moment, le natif de O Porriño en Galice est en train de devenir la révélation de la saison en Espagne et peut commencer à réfléchir à une place en sélection. Avec 9 buts et 3 passes décisives en 28 rencontres de championnat, Gabri Veiga possède beaucoup de qualités requises pour faire partie des tous meilleurs.

Un joueur aux qualités indéniables

Le milieu de terrain de la Roja connaît une renaissance avec les arrivées de Gavi, Pedri et désormais Gabri Veiga qui pointent le bout de son nez. Toujours chez les U21 (forfait pour la trêve internationale), le Galicien a été encensé par son sélectionneur en conférence de presse pour son niveau, lui qui faisait partie de la pré-liste de Luis de la Fuente. Il jouit d’une réputation d’un joueur sérieux et bosseur qui n’a pas changé de comportement depuis ses débuts. Ayant fait ses classes au Celta de Vigo, il a démarré d’abord avec l’équipe réserve en 2019 avant d’effectuer son premier match avec l’équipe première l’année suivante.

Actuellement dans sa troisième saison en pro, Gabri Veiga s’est transformé en titulaire indiscutable depuis la reprise du championnat fin décembre. Oscar Garcia, entraîneur du club à ses débuts, avait déjà prévenu du potentiel du jeune homme à l’époque, mais il a fallu un peu de temps avant que celui-ci ne commence à éclore aux yeux de l’Espagne et désormais de l’Europe.

Au bon endroit au bon moment ?

Son profil de milieu de terrain offensif qui n’a pas peur de tirer de près ou de loin en fait un atout de taille pour son équipe. Depuis le début de la saison, Gabri Veiga a occupé pas moins de six postes (majoritairement en tant que 8 et 10) ce qui a pas mal dépanné Eduardo Coudet puis Carlos Carvalhal, arrivé début novembre sur le banc. Le technicien portugais a fait de son international U21 espagnol un titulaire indiscutable. Depuis la fin de la trêve Coupe du monde, le n°28 des Os Célticos est devenu le deuxième plus gros danger de l’effectif derrière Iago Aspas.

Son profil intéresse les plus grosses écuries et à raison, sa polyvalence et son intelligence de jeu en ferait un atout indéniable dans de nombreuses équipes. Le Real Madrid, qui va bientôt voir Toni Kroos et Luka Modrić partir à la retraite, a besoin de redynamiser son milieu avec un profil plus percutant comme celui de Gabri Veiga. Ce pur produit galicien amènerait une certaine fraîcheur dans un effectif madrilène qui commence à être vieillissant et qui a besoin de nouvelles pépites, surtout si elles sont espagnoles.

Un profil créatif et dynamique donc qui n’a pas fini de faire des dégâts en Liga, mais le Celta sait pertinemment que son avenir ne s’écrit pas en Galice. Avec une clause libératoire à 40 millions d’euros, les équipes prêtent à faire la cour au milieu espagnol sont nombreuses et ce dernier aura le choix du roi cet été pour décider de son prochain club. Pour son épanouissement, rester en Espagne pourrait être le meilleur des choix.

 

Médric Bouzermane