Carlo Ancelotti : « Rodrygo est bon partout même si les gens disent qu’il joue mieux à gauche »

Carlo Ancelotti s’est présenté en conférence de presse après la victoire face à l'Athletic Club.

Ancelotti

Après la victoire du Real Madrid face à l’Athletic Club 2-0. Carlo Ancelotti a répondu aux questions des journalistes après la rencontre.

Rodrygo Goes : « Rodrygo a très bien joué et a fait la différence. Il nous a donné l’avantage en début de match et a réalisé deux actions de grande qualité. C’est ce que Rodrygo fait et ce qu’il doit faire. Pour moi, il est bon partout, même si les gens disent qu’il joue mieux à gauche. Il ne faut pas oublier qu’il a marqué deux buts en jouant à droite en demi-finale de la Ligue des champions. C’est un grand attaquant qui manque parfois la cible, mais c’est normal. »

Éder Militao : « Militao est l’un des meilleurs défenseurs au monde et son retour est important. Il a besoin de temps pour s’adapter un peu mieux au jeu, mais l’important est qu’il soit avec nous. Nous aurons besoin de lui dans les prochains matches et dans la dernière ligne droite de la saison. Un joueur qui est parti si longtemps et qui revient, c’est une émotion positive pour le vestiaire. Tous ses coéquipiers l’ont félicité. »

Lutte pour le titre : « Nous pensons au fait que nous avons l’avantage en championnat, nous devons en profiter et essayer de gagner tous les matches restants. Nous commençons par le prochain match contre Majorque. Nous ne pouvons pas faire de calculs parce que le championnat est encore ouvert, mais nous avons l’avantage. Nous devons maintenant pratiquer un bon football et essayer de gagner tous les matches. »

L’efficacité de Rodrygo : « Il y a des cas d’attaquants isolés comme Cristiano ou Benzema lorsqu’il s’agit de marquer. Avec le temps et l’expérience, Rodrygo s’améliorera dans ce domaine. Il joue avec beaucoup d’intensité et, parce qu’il est jeune, je lui demande de faire du travail défensif. Cela signifie qu’il n’est pas aussi frais devant le but qu’il l’était aujourd’hui. »

Bellingham : « Bellingham n’était pas aussi frais aujourd’hui qu’il l’est habituellement. Il a joué deux matches très intenses pour l’Angleterre et aujourd’hui il l’a un peu payé. Quand je parle d’intensité, c’est parce qu’elle a fait défaut aujourd’hui, comme dans le cas de Bellingham et de Valverde. »

Le match face à City : « L’option pour battre City est d’être au meilleur niveau et que tout le monde le soit. Bellingham a très bien joué en équipe nationale et aujourd’hui ce travail est bon pour lui pour les prochains matches. »

Larbitrage en Espagne : « Je ne sais pas ce qu’en pense Bellingham, il a très bien appris ce qu’il devait faire, c’est-à-dire se taire. »

La défense centrale : « Il y a beaucoup de choses à évaluer. Tchouameni a été très important aujourd’hui parce qu’il a pressé très fort, travaillé dur au milieu de terrain et récupéré beaucoup de ballons. Si je ne peux pas l’utiliser, nous avons Camavinga. C’est un casse-tête de choisir quelqu’un dans ce domaine, mais c’est un problème positif et non négatif. »

Guardiola et le calendrier : « Ils ont un calendrier plus difficile, mais c’est le football moderne. Nous avons un petit avantage qui ne déterminera pas l’issue du match. Nous avons maintenant le temps de nous préparer pour le match et de bien jouer. Aujourd’hui, nous nous sommes très bien débrouillés, mais nous n’avons pas joué avec une grande intensité parce que le match n’en avait pas besoin. J’ai aimé la façon dont nous avons géré le match, mais l’intensité doit être plus élevée. »

Valverde : « Valverde a reçu un coup sans problème. Nous avons neuf jours de repos et tout le monde va récupérer. Il n’a pas joué aujourd’hui avec l’intensité qu’il montre habituellement, mais après la pause internationale, il est difficile de jouer à un rythme aussi élevé. »

La récupération : « C’est une bonne chose pour nous d’avoir une semaine pour préparer le match. De cette façon, nous pouvons reposer les joueurs qui reviennent de leur sélection nationale. Ensuite, nous aurons juste le temps de préparer la demi-finale contre Manchester City. »

Le rival des quarts de finale : « Nous connaissons très bien City. J’ai vu le match d’aujourd’hui et nous allons analyser tout ce que nous avons vu. Nous nous concentrons sur un match différent de celui que nous avons joué aujourd’hui. Nous allons jouer un match avec plus d’intensité et nous avons maintenant le temps de tout préparer parfaitement. »