Rodrygo, au premier tournant de sa carrière

À tout juste 21 ans, Rodrygo va entamer sa quatrième saison sous le maillot blanc. L'année de la confirmation ?

Rodrygo

par | 20/07/2022 | 0 commentaires

En dents de scie, ses trois premières années ont été marquées par l’apprentissage et l’adaptation aux exigences du Real Madrid. Une étape primordiale pour tout jeune joueur, avant de pouvoir espérer avoir de la continuité dans le onze madrilène. Avec pour exemple Vinícius Júnior, ayant terminé sa troisième saison admirablement, le terrain semble propice pour que Rodrygo explose en 2022-2023.

Une prolongation de contrat jusqu’en 2028 est dans les tuyaux selon MARCA, une information qui montre la confiance qu’a Florentino Pérez en son jeune attaquant. De plus, les non-arrivées de Kylian Mbappé et Erling Haaland, et le potentiel départ d’Asensio, lui ouvrent le champ pour pouvoir s’imposer avec plus de régularité. La saison 2022-2023 sera-t-elle celle de sa confirmation ?

Vinícius Júnior comme exemple

Intrinsèquement, les qualités de Rodrygo sont différentes à celles de Viní. L’ancien attaquant de Santos apporte à Carlo Ancelotti une plus-value intéressante à son effectif. Beaucoup plus rigoureux tactiquement et avec une faculté à s’adapter aux trois positions de devant, il a permis au coach italien d’être la solution décisive en Ligue des champions pour débloquer des situations mal embarquées. Et pourtant, la jeune carrière du Carioca n’a pas connu que des hauts dans la capitale espagnole. Assez logique pour un gamin de son âge. Cependant, laisser du temps à ses joueurs n’est pas souvent compatible avec le Real Madrid et les bonnes performances sont très vite réclamées au Santiago Bernabéu.

Le parallèle avec Vinícius Júnior est peut-être simple, mais lorsque l’on compare l’impact des deux Brésiliens dans certains matchs aux mêmes années, on rencontre des similitudes. Les deux ont connu une deuxième saison très compliquée et chacun a eu du mal à entamer la troisième, avant de la terminer de façon prometteuse. Le natif d’Osasco a été capital face à Chelsea et Manchester City, par exemple, tout comme l’a été Viní, un an auparavant, face à Liverpool en quart de finale de Champions League.

Si l’on observe les chiffres, une progression est à noter pour Rodrygo, contrairement à son compatriote qui a plutôt stagné. L’attaquant de 21 ans conclut la saison 2020-2021 avec deux buts, avant d’atteindre la barre des neuf buts en 2021-2022. Encourageant.

La saison 2022-2023 pour confirmer

Finalement, Rodrygo tend à avoir un rôle bien plus important pour la saison 2022-2023 à la vue de l’effectif actuel. Le chapitre des arrivées semble clos, et même s’il s’agit d’une stratégie basique de communication, Ancelotti a confirmé il y a quelques jours qu’il n’y aurait pas d’autres transferts cet été. Le Real Madrid semble satisfait de son groupe et cela est une bonne chose pour le Brésilien.

Avec l’arrivée d’Aurélien Tchouaméni, des doutes existent quant au schéma tactique du coach italien : on sait que le 4-3-3 est la tactique de prédilection de cette équipe, mais le 4-4-2 en losange risque d’être utilisé également. Quoi qu’il en soit, dans un schéma avec trois attaquants, Rodrygo apparaît comme le choix numéro 1 pour le poste d’ailier droit. Dans un 4-4-2, il sera la solution de luxe sur le banc pour remplacer l’un des monstres de la « Vinzema ». Cependant, avec une saison 2022-2023 qui s’annonce longue et intense avec des matchs tous les trois jours, l’ancien attaquant de Santos aura vraisemblablement du temps de jeu.

Rodrygo va devoir démontrer qu’il est le futur du Real Madrid. La saison 2022-2023 s’annonce comme étant celle de sa confirmation, après une fin de saison 2021-2022 en apothéose. Les qualités techniques de l’attaquant brésilien n’émettent aucun doute, contrairement à son mental qui pouvait laisser quelques incertitudes. Néanmoins, avec beaucoup de trempes, Rodrygo a montré une force de caractère à partir de février dernier, chose que le club lui réclamait.

Cet aspect étant débloqué, la continuité ne peut qu’être belle. Sachant qu’il peut être décisif en sortie de banc, il devra prouver qu’il peut l’être également en tant que titulaire. C’est la prochaine étape de sa jeune carrière. Maintenant, asseyons-nous tranquillement et profitons de le voir mettre la main à l’œuvre pour accomplir cet objectif.

Pablo Gallego